Par : jhuet
Publié : 1er mai 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Epreuve commune de Physique Chimie du Mardi 17 Mai (de 9h à 10h)

Comme annoncé en début d’année scolaire, vous allez bientôt passer l’épreuve commune de physique chimie.

Cette épreuve dure une heure, et porte sur 3 parties différentes du programme (une de mécanique, une de chimie et une d’électricité). Une note sur 40 est donnée et sera comptabilisée dans la moyenne du troisième trimestre.

Ne pas oublier la calculatrice....

L’objectif est de tester l’ensemble des capacités vues dans le cadre du programme de physique chimie au collège. Elle permet d’évaluer votre niveau de compétences dans cette discipline.

NE VOUS DECOURAGEZ PAS ;-) !!

En vous organisant bien et en revoyant au fur et à mesure le cours, les exercices déjà traités ainsi que les contrôles de l’année, tout ira pour le mieux.

N’oubliez pas de réviser quand même, vos professeurs de physique chimie comptent sur vous !

Pour vous aider, voici la liste des compétences à maîtriser pour la classe de troisième :

Attention, toutes les compétences sur fond jaune ne sont pas au programme des révisions de l’épreuve commune. (Le programme n’étant pas traité dans le même ordre dans l’ensemble des classes)

:-O

- en électricité :





N.B : revoir le principe de fonctionnement du multimètre !!

1 - Savoir que l’alternateur est la partie commune à toutes les centrales électriques.

2 - Savoir que l’énergie mécanique reçue par l’alternateur est convertie en énergie électrique.

3 - Organiser l’information utile afin de traduire les conversions énergétiques dans un diagramme incluant les énergies perdues pour l’utilisateur.

4 - Savoir citer des sources d’énergie renouvelables ou non.

5 - Savoir qu’un alternateur produit une tension variable dans le temps par déplacement relatif d’un aimant au voisinage d’une bobine.

6 - Connaître la différence entre une tension continue et tension une variable.

7 - Savoir définir ce qu’est une tension alternative périodique.

8 - Savoir que la période T exprimée en s d’une tension périodique est la durée de son motif élémentaire.

9 - Savoir qu’une tension variable possède une valeur maximale et une valeur minimale. (expimées en Volt)

10 - Savoir construire le graphique représentant les variations d’une tension au cours du temps, en extraire les informations pour reconnaître une tension alternative périodique, déterminer graphiquement sa valeur maximale et sa période.

11 - Savoir définir la fréquence exprimée en Hertz (Hz) d’une tension périodique et connaître la relation entre la période et la fréquence
T = 1 / f.

12 - Savoir que la tension du secteur est alternative, sinusoïdale de fréquence 50 Hz.

13 - Savoir extraire des informations d’un oscillogramme pour reconnaître une tension alternative périodique et déterminer en fonction des réglages la valeur maximale et la période.

14- Savoir que pour une tension sinusoïdale, un voltmètre utilisé en alternatif indique la valeur efficace de cette tension et que cette valeur efficace est proportionnelle à la valeur maximale : Umax= Ueff×√2

15 - Savoir que l’unité de puissance est le Watt (W) et que chaque appareil électrique possède une puissance nominale.

16 - Connaître quelques ordres de grandeur de puissances électriques.

17 - Savoir que pour un dipôle ohmique, P = U×I où U et I sont les grandeurs efficaces de tension et d’intensité.

18 - Savoir que l’intensité du courant électrique qui parcourt un fil conducteur ne doit pas dépasser une valeur déterminée par un critère de sécurité.

19 - Connaître le rôle d’un coupe-circuit.

20 - Savoir que l’énergie électrique E exprimée en Joule transférée pendant une durée t à un appareil de puissance nominale P est donnée par la relation E = P×t.

- en chimie


N.B : revoir les graphiques représentant l’évolution de la température lors du changement d’état d’un corps pur ou d’un mélange


1 - Savoir que les métaux les plus couramment utilisés sont le fer, le zinc, l’aluminium, le cuivre, l’argent et l’or.

2 - Connaître quelques caractéristiques des métaux usuels pour les distinguer et connaître quelques-unes de leurs utilisations.

3 - Savoir que tous les métaux conduisent le courant mais pas tous les solides.

4 - Savoir que la conduction du courant électrique dans les métaux est due à un déplacement ordonné d’électrons libres dans le sens opposé au sens conventionnel du courant.

5 - Savoir que seules les solutions aqueuses ioniques conduisent le courant électrique.

6 - Savoir que la conduction du courant électrique dans les solutions aqueuses s’interprète par un double déplacement d’ions appelé migration.

7 - Connaître les constituants de l’atome : noyau et électrons.

8 - Savoir que la matière est faite essentiellement de vide (structure lacunaire).

9 - Connaître l’ordre de grandeur de la dimension d’un atome et savoir que le noyau de l’atome est 100000 fois plus petit.

10 - Savoir que les atomes et les molécules sont électriquement neutres contrairement à l’électron et aux ions.

11 - Savoir qu’un atome perd ou gagne des électrons pour devenir respectivement un ion positif ou négatif.

12 - Connaître les formules des ions

13 - Savoir interpréter le test de présence de certains ions dans une solution aqueuse (test à la soude ou au nitrate d’argent).

14 - Connaître les domaines d’acidité (pH < 7) et de basicité (pH > 7 ) en solution aqueuse.

15 - Savoir qu’une solution aqueuse neutre contient autant d’ions hydrogène H+ que d’ions hydroxyde HO- tandis que dans une solution acide, il y a plus d’ions hydrogène H+ que d’ions hydroxyde HO-.

16 - Décrire le comportement du pH quand on dilue une solution acide.

17 - Savoir que les produits acides ou basiques concentrés présentent des dangers, identifier le risque correspondant (pictogramme), respecter les règles de sécurité.

18 - Savoir qu’une solution d’acide chlorhydrique contient des ions hydrogène et chlorure et savoir comment on les identifie (mesure de pH et test au nitrate d’argent).

19 - Savoir qu’il se produit une transformation chimique lorsque le fer réagit avec l’acide chlorhydrique, avec formation de dihydrogène et d’ions fer (II).

20 - Savoir écrire en toutes lettres le bilan chimique de la réaction chimique entre le fer et l’acide chlorhydrique : fer + solution d’acide chlorhydrique —> dihydrogène + solution de chlorure de fer (II).

21 - Connaître les critères de reconnaissance d’une transformation chimique : disparition des réactifs et apparition de produits nouveaux.

22 - Savoir que la pile est un réservoir d’énergie chimique et que lorsqu’elle fonctionne, une partie de cette énergie est transférée sous forme d’énergie électrique et thermique.

23 - Savoir que l’énergie mise en jeu dans une pile provient d’une réaction chimique : la consommation de réactifs entraîne l’usure de la pile.

24 - Savoir décrire et schématiser la réaction entre une solution aqueuse de sulfate de cuivre et de la poudre de zinc.

25 - Savoir qu’il est possible de réaliser la synthèse d’espèces chimiques déjà existantes dans la nature ou n’existant pas dans la nature.

- en mécanique

1 - Savoir présenter de façon succincte le système solaire.

2 - Savoir qu’une action attractive à distance est exercée par : le Soleil sur chaque planète, une planète sur un objet proche d’elle, un objet sur un autre objet du fait de leur masse.

3 - Savoir que la gravitation est une interaction attractive entre deux objets qui ont une masse et que son intensité dépend de leur distance et de leurs masses.

4 - Connaître le caractère universel de la gravitation gouverne tout l’Univers (système solaire, étoiles et galaxies).

5 - Expliquer les analogies et les différences entre le mouvement d’une fronde et celui d’une planète autour du Soleil.

6 - Savoir que l’action à distance exercée par la Terre sur un objet situé dans son voisinage est appelé le poids de l’objet.

7 - Savoir que le poids P (exprimé en Newton N) et la masse m d’un objet (exprimée en kg) sont deux grandeurs de nature différente mais proportionnelles entre elles : P = m×g. (g, intensité de pesanteur exprimée en N/kg)

8 - Construire et exploiter un graphique représentant les variations du poids en fonction de la masse.

9 - Savoir qu’un objet possède : une énergie de position au voisinage de la Terre et une énergie de mouvement appelée énergie cinétique.

10 - Savoir que la somme des énergies de position et cinétique constitue son énergie mécanique.

11 - Savoir qu’il y a conversion d’énergie au cours d’une chute.

12 - Savoir que la relation donnant l’énergie cinétique s’exprimant en Joules (J) d’un solide en translation est Ec = ½× m×v2

13 - Savoir décrire le comportement de l’énergie cinétique en fonction de la masse et de la vitesse.

Bon courage et bonne chance à tous ;-) !!