Par : LEOHAI
Publié : 21 février 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les tontons flingueurs

Film : les tontons flingueurs




Informations principales



« Les Tontons flingueurs » est un film franco-germano-italien, réalisé par Georges Lautner et dialogué par Michel Audiard, sorti sur les écrans en 1963. Adaptation du roman d’Albert Simonin, « Grisbi or Not Grisbi », c’est le troisième volet d’une trilogie consacrée au truand Max le Menteur qui comprend également « Touchez pas au grisbi » et « Le Cave se rebiffe ».

On y retrouve de fameuses scènes notamment la scène de la cuisine avec la réplique très connue « touche pas au grisbi ….. » ou encore la scène de la fusillade avec les pistolets silencieux qui font des « bruit bizarres ».



Un bref résumé

Dans le film de Lautner, le personnage récurrent de la trilogie d’Albert Simonin, Max le Menteur, devient Fernand Naudin (personnage principal incarné par Lino Ventura), un ex-truand reconverti dans le négoce de machines agricoles, à Montauban. Sa petite vie tranquille va basculer lorsque son ami d’enfance, Louis dit le Mexicain, un gangster notoire, de retour à Paris, l’appelle à son chevet... Celui-ci, mourant, confie à Fernand, avant de s’éteindre, la gestion de ses « affaires » ainsi que l’éducation de sa petite Patricia (Sabine Sinjen).Il doit ainsi faire face au mécontentement de ses troupes sous la neutralité bienveillante de Maître Folace (Francis Blanche), son notaire, qui ne s’émeut pas trop de la querelle de succession à venir.


Fernand Naudin doit affronter les frères Volfoni — Raoul (Bernard Blier) et Paul (Jean Lefebvre) — qui ont des visées sur les affaires du Mexicain, parmi lesquelles un tripot clandestin, une distillerie tout aussi clandestine, une maison close ... D’autres « vilains » vont se révéler être très intéressés par la succession.


Auteur du livre dont le film a été tiré




Albert Simonin  : (1905-1980) est connu pour avoir reproduit dans ses romans le parler des voyous avec un grand souci d’exactitude et de précision. Cette caractéristique donne aujourd’hui à son œuvre un air très daté, tant cette forme d’expression est soumise à une rapide obsolescence. Il publie, en 1953, « Touchez pas au grisbi » ! Ce premier ouvrage lui apporte la célébrité dès sa parution, avec l’obtention notamment du Prix des « Deux Magots »(brasserie parisienne incontournable à Saint Germain).

Il s’agit du premier volet d’une trilogie nostalgique consacrée à un truand vieillissant. Ils seront adaptés au cinéma par : Jacques Becker avec « Touchez pas au grisbi » en 1954, Gilles Grangier avec « Le Cave se rebiffe » en 1961 et Georges Lautner avec « Grisbi or not grisbi » en 1963 sous le titre les Tontons flingueur. On y retrouve la trame principale des histoires contées par Albert Simonin. Ces trois romans noirs étant transformés en comédies truffées de fameuses répliques.



Acteur principal



Lino Ventura : (1919-1987) arrivé en France à l’âge de 10 ans il n’a jamais voulu la nationalité française. Lino Ventura fut d’abord lutteur professionnel (il fut champion d’Europe poids moyens en 1950) avant de devenir par hasard acteur aux côtés de Jean Gabin
dans « Touchez pas au grisbi ». D’abord habitué à des seconds rôles d’hommes de main ou de brutes, il devint une vedette dès la fin des années 50, début des années 60 grâce à des films comme « Classe tous risques », « Les Tontons flingueurs »,« Les Barbouzes », « Ne nous fâchons pas », puis il continua avec d’autres grands films comme « Les grandes gueules », « L’Armée des ombres », « L’Aventure, c’est l’aventure ».
Père d’une fille handicapée, il fut le fondateur en 1966 de l’association « Perce-Neige », destinée à venir en aide aux personnes handicapées mentales. Il eut un césar avec « Les misérables » en 1982. Il mourra d’une crise cardiaque le 22 octobre 1987 à Saint Cloud.



Article rédigé par Léo H.