Par : eleve
Publié : 5 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

divergente, un film d’action et de science-fiction

Divergente :

Résumé :
Tris vit dans un monde apocalyptique où la société est divisée en cinq clans : les Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères, Fraternels.
A 16 ans, elle doit choisir son appartenance à un clan pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant ; elle est Divergente.
Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et qui sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, elle intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entrainement est basé sur la maitrise de nos peurs les plus intimes.

Au cours de son apprentissage, elle tombera amoureuse progressivement d’un de ses instructeurs, surnommé « Quatre ». Progressivement, ceux-ci se rapprocheront jusqu’à avoir une relation amoureuse.
Finalement, la veille de son intronisation dans la faction des Audacieux, un grand événement se produit pendant la nuit et tous les membres de la faction se lèvent, marchent alignés et s’arment de fusils. Manipulés par un sérum mis au point par les Érudits et administré avec la complicité des anciens de la faction des Audacieux, tous les membres de la faction partent vers le quartier des Altruistes pour éliminer ces derniers.
Tris découvrira à cette occasion que le sérum est sans effet sur elle, ni sur Quatre qui se révèle être Divergent également.

Divergente s’achève sur le départ de Tris, Quatre, Marcus, Peter et Caleb.

Critiques :

Au vu de certaines critiques spécialisées, on s’attendait à un film décevant. Comme quoi, rien ne vaut son propre jugement en matière de cinéma.
Le film se laisse voir, et ce n’est pas parce que c’est un long entrainement avant la bataille, (des tests physiques, mentaux, des exercices concrets, etc…) que l’action n’est pas présente , ni originale. On pense aux transmetteurs, au sérum pour lire les phobies . Cela donne des séances vaguement oniriques mais bien maitrisées. Il y a une thématique sociale (les différents rôles à tenir , à la façon des abeilles, les audacieux, les altruistes, les érudits, les sincères, les fraternels (ceux qui nourrissent) et les personnes sont mises à la place qui leur convient.
Mais voilà de temps en temps, naissent des personnes qu’on ne peut cataloguer, les divergents. (en l’occurrence ici, Shailene Woodley vu précédemment dans « the descendants » de Alexander Payne avec George Clooney)
Le film est assez rythmé et propose un scénario simple qui ne peut que plaire aux ados, avec sa part de romantisme, de philosophie sociale et surtout d’action.....

Article rédigé par Madison C. et Jeanne T.